Banque cantonale du Valais

Du rêve à la réalité. Financer votre projet, acheter, rénover et construire › Votre projet hypothécaire › Hypothèques et financement › Clientèle privée

Votre projet hypothécaire Du rêve à la réalité. Financer votre projet, acheter, rénover et construire
Clientèle privéeHypothèques et financement

Votre projet hypothécaire

Conseil BCVs - Financement d'un prêt hypothécaire

L’essentiel en un coup d’œil

  • Vous envisagez de construire, d’acheter ou de rénover votre logement ?
  • Vous souhaitez acquérir une maison, un chalet ou un appartement ?

Nous sommes à vos côtés pour vous guider avantageusement dans votre projet.

Le choix de l’objet immobilier
Nous vous proposons d’analyser quelques points de réflexion importants avant de porter votre choix sur l’objet idéal

Le financement et les fonds propres
Nos conseillers vous apportent le soutien nécessaire à l’analyse détaillée de votre situation en vue d’un financement adapté à vos moyens. Nous évaluons avec vous le montant des charges en adéquation avec votre situation financière. Testez notre calculateur-online.

L’amortissement et la fiscalité
Nous privilégions l’amortissement indirect de votre emprunt hypothécaire. Cette solution vous permet d’économiser avantageusement sur vos impôts.

Le plan de financement
Avec la collaboration active de nos conseillers, vous établissez un plan de financement calqué sur vos attentes et sur votre situation financière.

    • Le choix de l’objet

      La situation

      • Accès aisé (transport public ou privé).
      • Eloignement du lieu de travail, école, commerces, médecins…
      • Infrastructures d’accueil pour les enfants et disponibilités (crèches, UAPE), loisirs, sports…
      • Ensoleillement, tranquillité, bruit, odeurs, vis-à-vis, voisinage.
      • Environnement : sites contaminés, pollution, terrain inondables…
      • Qualité du terrain (plan de zones à consulter auprès de la commune)
      • Equipement du terrain (raccordement au réseau eau, égouts, électricité, gaz)
      • Les servitudes (à consulter au registre foncier)

      La construction

      • Technique de construction : construction massive, passive, en bois, en brique, en béton, préfabriquée, labellisée Minergie…
      • Technique de chauffage: mazout, pompe à chaleur, panneaux solaires…
      • Style de construction : moderne, classique, clés en main, sur catalogue
      • Choix de l’architecte et/ou du promoteur immobilier.
      • L’assurance responsabilité civile du maître de l’ouvrage et assurance du bâtiment.
      • Aménagement intérieur, surface et souplesse en vue de modifications.
      • Propriété individuelle ou en propriété par étage (PPE).

      L’achat

      • Façade et murs : fissures, humidité, peinture, isolation, fenêtres. Se renseigner sur le montant du fonds de rénovation.
      • Etat de l’électroménager, des sols, des faïences, du système de chauffage, de l’ascenseur, de l’installation électrique …
      • Nombre de pièces et surface satisfaisante (nombre de sanitaires, disposition des chambres, espaces de rangement, possibilité d’agrandissement…)
      • PPE: se renseigner sur le mode de fonctionnement de la PPE et consulter les comptes (montant des charges à payer).
      • Demander une expertise du logement sur les travaux effectués dans ce dernier.
      • Police incendie collective suffisante par rapport au millième de l'appartement

      Prix et financement

      • Bon rapport qualité/prix, pas de surévaluation.
      • Prix adapté au budget fixé.
      • Les créances ouvertes et hypothèques légales des artisans et entrepreneurs (une hypothèque légale est-elle inscrite? demander un extrait du Registre Foncier)
    • Le financement

      Pour acheter, construire son logement, il faut une certaine part de fonds propres: l’analyse du financement est basée sur la valeur de votre logement appelée valeur vénale (prix auquel ce bien se négocie sur le marché).

      Vous devez apporter 20% de cette somme, les 80% pouvant être financés par l’hypothèque.

      Pour vous permettre de faire face aux intérêts, amortissements, entretien /réparation de votre propriété, votre revenu doit être suffisant. La somme des intérêts/amortissements/frais d’entretien ne doit pas excéder le 1/3 de votre revenu brut. Testez notre simulation en ligne.

      Nos conseillers sont très attentifs à votre bien-être et vous guident avantageusement dans le respect d’un budget adapté à votre situation afin de garantir votre qualité de vie.

      Vos possibilités de fonds propres peuvent provenir de différentes sources :

      EPARGNE

      Votre capital-épargne ou des fonds générés par la vente de titres (ou nantissement de dépôt-titres)

      EPARGNE 3e PILIER

      Vous êtes titulaire d’un compte épargne 3 (pilier 3a), vous pouvez l’utiliser de deux manières pour l’achat/construction de votre logement:

      Prélèvement du compte épargne 3 pour obtenir des fonds propres – possibilité d’utiliser le disponible épargne 3 tous les 5 ans (amortissement de l’hypothèque) – vous payez un impôt sur le capital qui vous est versé.

      Remplacement d’une partie des fonds propres par une mise en gage de votre compte épargne 3 à la BCVs en garantie de l’hypothèque – vous avez ainsi la possibilité d’obtenir un financement dépassant 80% du prix d’achat – votre argent reste placé sur votre compte épargne 3 ou sous forme de titres (Swisscanto).

      CAPITAL PREVOYANCE 2e PILIER

      Les dispositions légales sur l’encouragement à la propriété du logement au moyen de la prévoyance professionnelle permettent d’affecter les avoirs 2ème pilier au financement de sa résidence primaire:

      Par un versement anticipé de votre libre passage – dans ce cas, la charge hypothécaire est plus basse mais vous devrez payer l’impôt sur le capital de libre passage que vous retirez et vous diminuez votre couverture 2ème pilier. Cependant, vous pouvez compenser cette diminution par une forme de prévoyance privée (3ème pilier b).

      Par une mise en gage – dans ce cas, votre capital libre passage reste dans la caisse de pension; si tous les engagements sont couverts – vos prétentions au titre de la prévoyance professionnelle ne sont pas touchés – vous avez une légère hausse de vos charges d’intérêts – par contre, vous déduisez de votre revenu imposable tous les intérêts de la dette.

    • L’amortissement

      Il y a Amortissement  indirect lorsque le débiteur ne rembourse pas directement son emprunt hypothécaire, mais qu’il effectue des versements sur son compte de prévoyance épargne 3. Les avoirs du compte épargne 3ème pilier bénéficient d’un privilège fiscal en faveur de la prévoyance ou de l’acquisition d’un logement. Ces avoirs ne seront affectés au remboursement de l’hypothèque qu’au moment de la retraite ou plus tôt si vous le désirez.

      Les Avantages

      Les versements réguliers sur le compte épargne 3 bénéficient d’une rémunération préférentielle et exempte d’impôts.

      En raison de leur fonction d’instrument de prévoyance, ces versements réguliers sur le compte épargne 3 dans les limites maximales fixées par la loi, sont déductibles intégralement du revenu imposable. 

      Les intérêts débiteurs de votre hypothèque (également déductibles fiscalement) restent élevés, ce qui a également un impact favorable sur votre imposition

      Fiscalité

      Le traitement fiscal de la propriété immobilière présente deux aspects

      • La valeur locative du logement s’additionne à votre revenu imposable
      • Les intérêts débiteurs de votre hypothèque et les intérêts sur un crédit de construction, sont déductibles de votre revenu.

      A chaque période fiscale, le contribuable peut choisir entre la déduction des frais effectifs et la déduction forfaitaire.

      Déduction des frais forfaitaires

      En lieu et place de la déduction des frais effec­tifs, le contribuable peut déduire forfaitairement:

      • 10 % du rendement locatif brut ou de la valeur locative si l’immeuble compte jusqu’à 10 ans d’âge
      • 20 % du rendement locatif brut ou de la valeur locative si l’immeuble compte plus de 10 ans d’âge

      Déduction des frais effectifs

      Dépenses pour rénovations et réparations courantes:

      • Changement d’un boiler
      • Pose d’une nouvelle tapisserie
      • Ravalement d’une façade
      • Changement d’un chauffage
      • Versements au fonds de rénovation
      • Primes d’assurance se rapportant à l’immeuble
      • Frais d’administration: dépenses pour ports, téléphones, formules diverses, procès, poursuites, rétribution de l’administrateur
      • etc.
    • Le plan de financement

      Exemple de financement

      Dans le cadre de votre financement, vous bénéficiez d’un prêt en 1er rang (jusqu'à 80 % de la valeur du gage) pour une résidence principale (70% pour une résidence secondaire) en complément de vos fonds propres qui doivent correspondre au moins au 20 % du total de l'investissement (30 % pour une résidence secondaire)

      Demandez une offre >>>

    Marine Kohler Marine Kohler,

    Conseillère bancaire Banque directe

    0848 765 765 Lundi au Vendredi
    8h00 à 12h00
    13h30 à 17h30

    Newsletter - Soyez toujours informés !

    Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !