Banque cantonale du Valais

Un indicateur économique essentiel › PIB Romand › Informations économiques › La BCVs

PIB Romand Un indicateur économique essentiel
La BCVsInformations économiques

PIB Romand

PIB romand: La Suisse romande parmi les régions les plus prospères d’Europe

La Suisse romande est passée en 2015 du 12e au 8e rang des régions européennes les plus prospères en termes de création de valeur par habitant. Elle n’est devancée que par la City de Londres, le Luxembourg et… cinq autres régions suisses (Zurich, Tessin, Suisse du nord-ouest, Suisse centrale et Berne-Soleure).

Selon cette étude, présentée lors du 12e Forum des 100 le 11 mai à Lausanne, deux des quatre places gagnées en 2015 reviennent à la performance économique romande. Les deux autres sont dues aux effets conjoints de la conversion des PIB des régions suisses en euros (pour la comparaison) et de la hausse du cours du franc après l’abandon du cours plancher de l’euro. La Suisse romande fait jeu égal avec des territoires bénéficiant d’un effet «capitale», c’est-à-dire profitant d’une concentration d’activités liée au statut de première ville d’un pays ainsi que de l’apport économique de nombreux pendulaires. Cela concerne les régions d’Amsterdam, de Bruxelles, de Copenhague, d’Helsinki, de Londres, de Luxembourg, de Paris, de Stockholm ou de Vienne.

Cependant, là où la Suisse romande se distingue le plus, c’est lorsque l’on considère ensemble croissance et richesse. Bien classée en termes de prospérité, la région affiche une hausse de son PIB plus rapide que celles des régions industrialisées du continent. Dès lors, si l’on combine les classements selon la croissance (entre 2000 et 2015) et la prospérité, la Suisse romande se hisse à la 3e place de ce classement.

Malgré ce résultat réjouissant, l’écart avec la moyenne suisse ne s’est pas comblé, en raison principalement de la croissance démographique plus dynamique en Suisse romande (+20,8% sur la période considérée) qu’en moyenne nationale (+15,3%). Si sa population avait crû au même rythme que celle de la Suisse, la Suisse romande afficherait un PIB romand par habitant plus élevé de 5,7%. Il n’en reste pas moins que sa part dans le PIB suisse a augmenté (23,9% en 2016 contre 23,1% en 2000).

Un indicateur économique essentiel

Le PIB est la mesure de la performance économique d’un pays ou d’un territoire la plus utilisée. Cet indicateur essentiel permet d’analyser l’évolution dans le temps et d’effectuer des comparaisons entre régions. Il fait aussi l’objet de prévisions permettant aux responsables de l'économie privée et aux décideurs politiques de mieux préparer leurs décisions et piloter leurs projets.

La Confédération diffuse des données sur le PIB suisse, ainsi que des estimations des PIB cantonaux couvrant les années 2008 à 2014. Et ce, alors que les banques cantonales romandes publient depuis 2008, en collaboration avec le Forum des 100, un PIB romand, comportant des données historiques et des prévisions pour l’année en cours et la suivante. Les calculs sont effectués par l’Institut CREA d’économie appliquée de la Faculté des HEC de l’Université de Lausanne, selon une méthode transparente.

La Banque Cantonale du Valais (BCVs) diffuse de plus mensuellement, depuis février 1999 déjà et en partenariat avec la Chambre Valaisanne de Commerce et d’Industrie (CVCI), son « Indicateur économique BCVs» (PIB valaisan), réalisé par l’institut BAKBASEL.

Newsletter - Soyez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !