Banque cantonale du Valais

La valeur ajoutée humaine, un atout capital › L'humain précieuse ressource › Ressources humaines › La BCVs

L'humain précieuse ressource La valeur ajoutée humaine, un atout capital
La BCVsRessources humaines

L'humain précieuse ressource

Les collaboratrices et collaborateurs de la BCVs font preuve, comparativement à d’autres entreprises, d’une longévité d’activité particulièrement élevée (voir encadré). La Banque considère ce fait comme un atout ; en effet, la constance du personnel influence positivement la relation avec le client, inscrite sous le signe de la confiance et de la pérennité.

2015 en quelques chiffres

Avec 240 femmes, soit 45 % de l’effectif total, la BCVs se rapproche chaque année un peu plus de l’équilibre des genres. La moyenne d’âge se situe à 41 ans. Le taux de rotation s’élève à 5,5 %, en diminution par rapport à l’année précédente (6,8 %) où de nombreux départs à la retraite étaient intervenus. Cette situation a également influencé l’ancienneté, qui passe ainsi de 16,5 ans en 2013 à 15,2 ans en 2015.

Motivation, santé et  performance au travail

Soucieuse du bien-être de ses collaboratrices et collaborateurs, la Banque Cantonale du Valais a lancé en 2010 un vaste projet de santé et de sécurité au travail. Soutenir les collaboratrices et collaborateurs dans la gestion des difficultés personnelles, prévenir l’absentéisme ou encore préserver la motivation et une bonne ambiance sur le lieu de travail constituent autant d’objectifs visés par cette approche.

Depuis 2012, la BCVs bénéficie d’un service social d’entreprise. Le mandat a été confié à la société Proitera, active dans le service social d’entreprise, le coaching et le conseil en organisation. Les employées et employés de la BCVs qui le souhaitent peuvent ainsi bénéficier d’un soutien professionnel et gratuit pour les aider à gérer leurs difficultés, privées ou professionnelles.

Prévention des accidents

La lutte contre les accidents a également constitué un axe de développement prioritaire en 2015. Après l’atelier « Chutes – la sécurité pas à pas » en 2014, le programme de prévention « Sport – Médaille d’or à la sécurité » a été axé en 2015 sur la bonne pratique de certains sports, tels que la randonnée en montagne et les sports aquatiques, dont la pratique est responsable en Suisse d’une part importante des accidents non professionnels. Des ateliers ont été animés par un représentant du Bureau de prévention des accidents de la Confédération (BPA) et s’articulaient autour de petits films donnant des conseils simples et d’exercices pratiques.
Les quelque 240 participants à ces ateliers ont été sensibilisés aux principaux dangers et aux mesures de prévention et de préparation à appliquer.

Caisse de pension

La Banque Cantonale du Valais fournit à ses collaboratrices et à ses collaborateurs les prestations d’une caisse de pension autonome. Elle assure elle-même la gestion de la caisse et de sa fortune, sans contrat de réassurance pour la couverture des risques de vieillesse, décès et invalidité. Les assurés de la Caisse de retraite et de prévoyance du personnel de la BCVs (CR BCVs) sont soumis au système de la primauté des cotisations.
Au 31 décembre 2015, le nombre d’assurés actifs s’élève à 484 personnes, dont 221 femmes. Le nombre de bénéficiaires de rentes se chiffre à 192, dont 151 rentes vieillesse, le tout pour un montant annuel d’environ 9,6 millions de francs. A cette même date, le taux de couverture de la caisse de retraite du personnel de la BCVs se situe à 110,2 %.

Newsletter - Soyez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !