Communiqués de presse

Résultats annuels 2018 de la BCVs

La Banque Cantonale du Valais réalise un solide exercice 2018

SION, LE 6 MARS 2019 – La Banque Cantonale du Valais (BCVs) réalise un solide exercice 2018. Le bilan progresse de CHF 555,3 millions pour atteindre CHF 16,122 milliards. Le résultat opérationnel se monte à CHF 116 millions, en hausse de 3,1%. Le bénéfice de l’exercice s’élève à CHF 67,1 millions, en augmentation de 4,7%.
Au vu de ces résultats positifs, le Conseil d’administration proposera à l’Assemblée générale de renforcer les fonds propres conformément à la stratégie de la Banque et de distribuer un dividende de CHF 3,35 par action, en augmentation de 6,3%.

FORTE PROGRESSION DU BILAN
Le bilan progresse de CHF 555,3 millions pour atteindre CHF 16,122 milliards.
A l’actif du bilan, les avances à la clientèle en hausse de 5,4 % à CHF 12,281 milliards démontrent la volonté de la Banque de remplir sa mission de soutien à l’économie et aux entreprises valaisannes. Cette évolution est principalement due aux créances hypothécaires qui enregistrent une croissance de CHF 480,8 millions (+5,1%) à CHF 9,923 milliards. 
Au passif du bilan, les fonds de la clientèle s’établissent à CHF 9,858 milliards, en augmentation de CHF 314,4 millions (+3,3%).  Ils témoignent de la confiance des déposants envers leur Banque.

HAUSSE DES REVENUS
Le total des revenus augmente de 2,1% pour atteindre CHF 242,2 millions. 
Principale source de revenus de la Banque, le résultat brut des opérations d’intérêts se contracte de 1,1% par rapport à l’année 2017, à CHF 160,8 millions. Cette baisse résulte de la persistance d’un contexte de taux d’intérêt négatifs et de la contraction des marges. 
Dans le cadre de la gestion des risques de crédit, la variation de CHF 5 millions des corrections de valeur pour risques de défaillance permet au résultat net des opérations d’intérêts de progresser de 3,4% à CHF 165,8 millions. 

L’activité de gestion des fonds de placement de la BCVs contribue à la croissance de 1,4% à CHF 40 millions du résultat des opérations de commissions et des prestations de service.
Le résultat des opérations de négoce, composé principalement des produits d’opérations sur devises, demeure à un niveau élevé à CHF 26,9 millions. 
Les autres résultats ordinaires progressent de CHF 0,8 million à CHF 9,6 millions, essentiellement en raison de la variation des adaptations de valeurs. 

CHARGES BIEN MAÎTRISÉES
Les charges d’exploitation se montent à CHF 111,5 millions, en baisse de CHF 2,8 millions.  
Le renforcement de la présence de proximité influe sur les charges de personnel qui atteignent CHF 74,9 millions, soit une hausse de 2,5%. 
Les autres charges d’exploitation (incluant la rémunération de la garantie de l’Etat à hauteur de CHF 4 millions) se montent à CHF 36,5 millions, en diminution de CHF 4,6 millions. Cette baisse s’explique par une bonne maîtrise des coûts, en dépit des pressions réglementaires toujours très fortes. L’exercice précédent a également été impacté par diverses activités liées au 100e anniversaire de l’établissement.
L’évolution positive de la marche des affaires se traduit par un ratio coûts/revenus de 46%, ce qui place la BCVs parmi les banques les plus efficientes de Suisse.

RENFORCEMENT DES FONDS PROPRES ET HAUSSE DU DIVIDENDE 
La BCVs entend poursuivre sa stratégie de renforcement des fonds propres. Les bons résultats de l’exercice 2018 lui permettent d’augmenter ses fonds propres de base à hauteur de CHF 42,6 millions, à CHF 1,316 milliard, après répartition du bénéfice. Le ratio CET1 (Common Equity Tier 1 ou fonds propres de base durs) s’élève à 17,5% au 31 décembre 2018, dépassant largement l’objectif de fonds propres réglementaires fixé par le régulateur.
Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale du 17 avril 2019 le paiement d’un dividende de CHF 3,35 par action, soit une augmentation de 6,3% par rapport à l’exercice précédent.

AUGMENTATION DE L’ATTRIBUTION AUX COLLECTIVITES PUBLIQUES 
Ce résultat permettra d’accroître la contribution aux collectivités publiques à CHF 57,3 millions qui représente une augmentation de 5,8% par rapport à 2017. Ce montant correspond à 23,7% des revenus bruts.

PERSPECTIVES 2019
Grâce à sa très bonne assise financière et à sa grande capacité d’adaptation, la BCVs peut poursuivre le développement de son modèle d’affaires et sa mission de soutien à l’économie et aux entreprises valaisannes. 
Pour 2019, pour autant que la situation économique ne se détériore pas, la Banque prévoit des résultats dans la continuité des années précédentes et devrait atteindre un bénéfice dans la ligne du très bon résultat 2018.
 

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !