Economie & Finance

Indicateur économique BCVs

Accélération de la croissance valaisanne en 2019

Pour 2019, le PIB valaisan devrait croître de 1.1%, soit une performance supérieure à la moyenne nationale. La conjoncture valaisanne sera surtout portée par les exportations de l’industrie chimique et pharmaceutique. L’hôtellerie devrait, par contre, connaître un ralentissement.

Rétrospective 2018

D‘après les estimations, l'économie valaisanne a connu une croissance de 2,7% l'an dernier. Le canton a ainsi réalisé une performance inférieure à la moyenne par rapport à l'ensemble de la Suisse, (CH : +2,8%). En revanche, l'augmentation de 3,4% des effectifs en Valais est nettement supérieure à celle de l'ensemble du pays (CH : +1,8%).

L'industrie des biens d'équipement a enregistré des taux de croissance élevés en 2018. L'industrie métallurgique et surtout la construction mécanique ont bénéficié d'une bonne activité d'investissements nationaux et étrangers et se sont développées de manière dynamique.

Le commerce a continué d'afficher une croissance négative en 2018, cela pourrait être dû aux tensions politiques internationales. Par contre, l'hôtellerie a connu une croissance importante l'an dernier.

Prévisions 2019 et 2020

Pour 2019, BAK Economics prévoit une croissance accélérée du PIB valaisan de 1,1%. Cette évolution est supérieure à la moyenne suisse (+0,7%), mais plus faible qu'en 2018 (+2,7%).

Le recul de la croissance économique s'explique en grande partie par l'incertitude qui a régné au premier semestre 2019 concernant le Brexit, le résultat du référendum sur la réforme fiscale et le financement de l‘AVS (RFFA) et l'accord-cadre de l'UE. Cette incertitude a un impact négatif sur l'industrie des biens d'équipement. Au cours des huit premiers mois de l'année en cours, les exportations de l'industrie chimique et pharmaceutique ont augmenté par rapport à la même période l'année dernière. L‘évaluation de cette industrie demeure donc positive. Des facteurs fondamentaux tels que la croissance et le vieillis-sement de la population constituent la base d'une croissance positive dans ce secteur.

Outre l'incertitude, l'affaiblissement de l'économie de la zone euro entraîne un déclin du tourisme international. Par conséquent, la croissance de l'hôtellerie ralentit. 

La stagnation de la situation économique se reflète dans l'évolution de l'emploi. Le nombre d'équivalents temps plein dans le canton du Valais continuera d'augmenter au cours de l'année à venir (+0,8%), mais ce chiffre est légèrement inférieur à celui de l'année en cours (+1,0%), alors que le secteur ter-tiaire connaîtra encore une progression, pour l'heure les taux négatifs des années récentes (sauf 2018) persistent dans le secteur secondaire. La faiblesse du secteur de la construction en est l'une des raisons. 

Après l'incertitude de l'année en cours, BAK Economics s'attend à une légère augmentation de la croissance économique en 2020. L'industrie des biens d'équipement et l'industrie chimie-pharmaceutique continueront à gagner du terrain. Pour le secteur de la construction, en revanche, sur la base des indica-teurs disponibles le pessimisme demeure. Selon les prévisions, le Valais connaîtra une croissance du PIB réel de 1,2%, ce qui devrait être légèrement inférieur à la moyenne suisse (+1,3%). 

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !