Economie & Finance

Indicateur économique BCVs

Une situation contrastée selon les secteurs

En 2019, le Valais a connu une croissance similaire à la moyenne suisse (0.8%). La bonne santé de l’industrie chimie-pharmaceutique devrait, pour l’année à venir, amplement compenser l’impact de la cherté du franc suisse et de la faible dynamique de la zone euro sur les autres secteurs de l’économie cantonale. BAK prévoit ainsi une augmentation du PIB réél à 1.4%.

Rétrospective 2019

  • L'année dernière, l'économie valaisanne a enregistré une croissance d'environ 0,8 %. Cette évolution correspond exactement à la moyenne suisse. 
  • Le secteur tertiaire a connu des taux de croissance modérés, tandis que le secondaire a présenté un bilan mitigé.
  • L'évolution de l‘industrie chimie-pharmaceutique s'est montrée exceptionnellement forte en 2019. Le commerce a stagné, alors que l'industrie de la construction a connu une baisse de la valeur ajoutée.

Perspectives 2020 et 2021

  • BAK Economics prévoit une augmentation de la croissance valaisanne en 2020. Néanmoins, bien qu’une croissance du PIB réel de 1,4% soit estimée, l'économie cantonale restera en adéquation avec la moyenne nationale (1,5%).
  • La faible dynamique de croissance dans la zone euro engendre un manque d'impulsion en Valais et joue un rôle décisif dans la croissance modérée du canton. Le secteur du tourisme, où les clients des marchés européens traditionnels représentent le plus important groupe de demande internationale, est particulièrement touché. L’une des causes principales est le franc fort. Ce dernier constitue également un défi pour l'industrie valaisanne des exportations, la région européenne étant le principal marché de vente.
  • L'industrie chimie-pharmaceutique reste un important moteur de croissance et prendra encore de l'ampleur en 2020. La branche est soutenue par des facteurs structurels forts, qui l’aident face à la conjoncture faible. La demande croissante de médicaments et le vieillissement de la population lui augurent de bonnes perspectives. Cependant, la croissance devrait ralentir en 2021.
  • Pour l'année en cours, la valeur ajoutée dans le secteur de la construction devrait encore diminuer (-4,7 %). Pour 2021, BAK Economics prévoit toutefois une reprise.
  • Le nombre de salariés dans le canton du Valais devrait continuer à évoluer positivement durant l'année en cours, principalement en raison du secteur tertiaire. une croissance de 0,5% en équivalents temps plein est prévue, ce qui correspond à la moyenne suisse.
  • En ce qui concerne le PIB réel, l’optimisme est de mise pour le canton du Valais, une augmentation de 1,5% est prévue en 2021 (CH 2021 : 1,3%).

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !