Economie & Finance

Indicateur économique BCVs - Le marché du travail

Le marché valaisan du travail reste stable

Analyse: le marché du travail dans le canton du Valais

Produit par l’institut de recherche indépendant BAK Economics AG, en partenariat avec la Chambre valaisanne de commerce et d’industrie, l’indicateur économique de la Banque Cantonale du Valais (BCVs) analyse l’évolution conjoncturelle des différents secteurs d’activité en Valais.

Le marché valaisan du travail reste stable

A 2.8%, le taux de chômage valaisan demeure légèrement plus élevé que la moyenne nationale. L’augmentation attendue du PIB valaisan devrait engendrer des perspectives réjouissantes pour l’emploi en 2019.

Situation sur le marché du travail valaisan

Après correction des variations saisonnières, le taux de chômage en Valais atteignait, au 30 août, 2,8% contre 2.4% au niveau suisse. Si ce chiffre est quasi  identique à celui enregistré lors du premier trimestre 2019, il est, par contre, inférieur au taux constaté à la même période en 2018 (3.2%).

Le secteur secondaire connaît la variation la plus importante. Alors qu'environ 2 600 personnes étaient inscrites comme chômeurs au premier trimestre de 2019, ce chiffre est tombé à 833 en août. 

Cette fluctuation s’explique principalement par l’industrie de la construction. Au premier trimestre 2019, 2'027 personnes de ce secteur étaient enregistrées en Valais. Au deuxième trimestre, seulement quelques 630.

Nombre de chômeurs par secteur

En 2018, le Valais comptait environ 141'000 employés à plein temps, soit une augmentation de 3,2% par rapport à l'année précédente. En août 2019, 2'224 postes à plein temps (variations saisonnières corrigées) ont été déclarés disponibles dans le canton. Ces postes vacants ont été compensés par environ 8‘150 demandeurs d'emploi enregistrés (variations saisonnières corrigées).

Attentes envers le marché du travail valaisan

Pour l'année en cours, BAK Economics s'attend à une augmentation du PIB valaisan qui engendrera une nouvelle amélioration de la situation du marché du travail.

En ce qui concerne les emplois à plein temps, l’institut de recherches prévoit une augmentation de l'emploi (+0,9%). Cette progression devrait se poursuivre en 2020, mais à un rythme plus lent que ces dernières années. BAK Economics s’attend à une croissance de 0,3% pour l'année à venir. L'affaiblissement de la dynamique provient principalement de l'industrie de la construction.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !