Economie & Finance

Indicateur économique BCVs - Tourisme valaisan

Le secteur valaisan de l’hébergement comprend l’hôtellerie et la restauration. Cette dernière branche dépend non seulement de la demande touristique, mais aussi de la consommation hors domicile des résidents suisses. 

Situation actuelle

  • La demande dans le secteur valaisan de l’hôtellerie a connu une hausse du-rant la période estivale (de mai 2018 à octobre 2018). Globalement, les nuitées ont augmenté de 3.6 pourcent par rapport à la même période de l’année précédente. L’augmentation du nombre de nuitées des hôtes étrangers (+4.5%) a été supérieure à celle des hôtes suisses (+2.7%), comme lors de l’été 2017. 
  • En observant les marchés de provenance, on remarque que, comparé à l’année 2017 (+31.9%), l’augmentation du nombre d’hôtes asiatiques a dimi-nué en 2018 (+6.8%). La bonne conjoncture en Amérique du Nord a pour con-séquence une hausse de 12.1% des touristes nord-américains, ainsi la ten-dance dans ce groupe se poursuit. En revanche, on observe un faible taux de croissance chez les clients d'Europe de l'Ouest (+1.7%) et d'Europe de l'Est (+1.3%).

Perspectives

  • L'évolution à la hausse de la demande extérieure a permis au secteur touris-tique valaisan de créer une base pour compenser les pertes subies en 2015 et 2016 du fait de l'abolition du taux de change minimum.
  • Bien que le taux de croissance des nuitées ait diminué en comparaison avec l’année précédente, BAK prévoit pour 2019 une augmentation des nuitées de 2.8% en Valais et de 2% en moyenne suisse. 
  • Comme la situation du taux de change connait une situation difficile et que la conjoncture a atteint son sommet, BAK Economics prévoit un ralentissement du rythme pour l’hôtellerie valaisanne en 2019 et 2020 (respectivement +1.4% et +1.0%) après la croissance de 2018 (+3.7%).
  • En raison de la normalisation de l'économie nationale, BAK Economics prévoit un développement stable pour le secteur de la restauration, qui est moins dé-pendant du tourisme. Après la hausse de 1.7% en 2018, BAK prévoit une croissance de la gastronomie valaisanne en 2019 (+1.5%) et également en 2020 (+1.3%). 
  • Dans son ensemble, BAK Economics prévoit pour le secteur valaisan du tou-risme une croissance de 1.5 % en 2019 et de 1.1% en 2020, ainsi qu’un ra-lentissement de l’augmentation des emplois à plein temps dans ce secteur.   

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !