Communiqués de presse

Caisse de retraite et de prévoyance du personnel de la BCVs

Nouveau système de prévoyance professionnelle à la Banque Cantonale du Valais

SION, 10 janvier 2013 – Le Conseil de fondation de la Caisse de retraite et de prévoyance du personnel de la BCVs (CR BCVs) a décidé de passer d’une caisse en primauté des prestations à une caisse en primauté des cotisations dès le 1er janvier 2014. Pour garantir une transition harmonieuse entre les deux systèmes de prévoyance, la BCVs alloue 50 millions de francs  à la CR BCVs. 16,2 millions de francs ont déjà été provisionnés en 2011. Quant au montant restant – 33,8 millions de francs – il est porté à charge de l’exercice 2012 dont les premiers travaux de bouclement laissent apparaître un bénéfice net dans la ligne du très bon résultat réalisé en 2011.
Ce changement permet notamment à la BCVs, en sa qualité d’employeur, de disposer d’une Caisse de retraite et de prévoyance pour son personnel correctement capitalisée et pouvant mieux résister aux fluctuations boursières ; le risque positif ou négatif des placements étant dans le nouveau système répercuté en grande partie sur les assurés.

Conscient de sa responsabilité face à une évolution incertaine des marchés financiers et à la structure démographique de la CR BCVs, le Conseil de fondation a adopté un nouveau plan de prévoyance, basé sur la primauté des cotisations. Avec ce changement, la CR BCVs s’inscrit dans la tendance générale observée ces dernières années au sein des caisses de pension suisses, tant privées que publiques.

FORTE ATTENUATION DU RISQUE FINANCIER

La fortune des caisses de pension est influencée, hormis les cotisations de l’employeur et des employés, par le « troisième cotisant », à savoir par les  performances boursières. En cas de chute des marchés, les découverts générés dans la caisse de pension peuvent se répercuter en fonction des normes comptables sur l’employeur qui doit  alors constituer des provisions. Le système de la primauté des cotisations, dans lequel le risque de placement est en grande partie supporté par l’assuré, confère  une plus grande sécurité financière à l’employeur.

ALLOCATION  DE 50 MILLIONS DE FRANCS EN FAVEUR DU NOUVEAU PLAN

Pour opérer le passage au nouveau plan de prévoyance, le Conseil d’administration de la BCVs a décidé d’affecter 50 millions de francs à la CR BCVs. Pour ce faire,  la provision de 16,2 millions de francs constituée en 2011 en raison de l’abaissement du taux technique à 3,5 % sera utilisée. De plus,  le Conseil d’administration attribue 33,8 millions de francs à la caisse de retraite et de prévoyance du personnel de la BCVs. Cet élément extraordinaire est porté à la charge de l’exercice 2012.
Avec cette recapitalisation de 50 millions de francs, le taux de couverture de la Caisse de retraite du personnel de la BCVs rejoint celui correspondant à la moyenne des institutions de prévoyance privées.

SOLIDITE ET PERENNITE

Dans le cadre de la transformation du plan de pension, le Conseil de fondation de la CR BCVs a décidé d’abaisser le taux technique de 3,5 % à 2,75 %. Avec cette mesure, le Conseil de fondation adapte avec prudence les paramètres techniques de la caisse aux réalités du marché, ce qui constitue un gage supplémentaire de pérennité et de solidité de la CR BCVs.

Grâce à ce changement de système de prévoyance, la Banque Cantonale du Valais se dote d’un plan de pension moderne et transparent tout en réduisant le risque financier de recapitalisations successives. Les représentants de l’employeur et des employés sont satisfaits de la solution dégagée après plusieurs mois d’analyse et de réflexion communes.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !