Communiqués de presse

La BCVs : respectueuse de son environnement

Renouvellement du label SwissClimate CO2 « optimisé » pour la BCVs 

SION, LE 17 NOVEMBRE 2016 – La Banque Cantonale du Valais (BCVs) a renouvelé avec succès son label « Swiss Climate bilan CO2 optimisé - catégorie argent ». Cette reconnaissance témoigne de la politique active de la BCVs en matière de développement durable et de son exemplarité parmi les entreprises valaisannes soucieuses de leur environnement. Les émissions de CO2e par employé ont ainsi pu être réduites de 1% par rapport à 2014.

RENOUVELLEMENT DU LABEL SWISS CLIMATE BILAN CO2

La Banque Cantonale du Valais (BCVs) obtient pour la sixième fois un label Swiss Climate. Labellisée « Swiss Climate bilan CO2 - catégorie bronze » en mai 2011, la Banque Cantonale du Valais (BCVs) a renouvelé avec succès sa certification en catégorie argent « CO2 optimisé », déjà obtenue une première fois en juin 2012. Ce label atteste de la réduction des émissions de l’entreprise ainsi que des efforts permanents et des investissements entrepris dans ce but. Une déclaration d’intention, établie et revue annuellement dans le cadre du programme environnemental de la BCVs, détaille les mesures prises pour réduire les émissions de CO2 au sein de l’établissement. Cette reconnaissance, décernée par l’entreprise Swiss Climate SA à Berne et auditée par l’organisme indépendant SQS (association suisse pour les systèmes de qualité et de management), témoigne de la politique active de la BCVs en matière de développement durable et de son exemplarité parmi les entreprises valaisannes soucieuses de leur environnement.

BAISSE DES EMISSIONS DE CO2 PAR EMPLOYE

Les émissions engendrées par les activités de la BCVs ont certes augmenté de 2% par rapport à l’année 2014, mais cette augmentation est principalement due à la création de nouveaux points de vente. Les émissions de CO2e par employé ont pu être réduites de 1% par rapport à 2014 et même de 19% depuis 2010. Cette baisse s’explique principalement par la diminution des émissions de la consommation d'électricité (-16%, avec une augmentation de la part d’électricité verte), des déplacements d'affaire (-6%) et du papier et envois (-6%).

Rappelons que le développement des activités de la BCVs a conduit à une hausse du nombre d’employés et de surfaces en m2. Les trajets pendulaires (44%), évidemment liés à la topographie particulière de notre canton, restent la source la plus importante d'émissions de CO2, suivis par le chauffage (25%), l'électricité (16%), les déplacements d'affaire (8%) et le papier et envois (5%). Le produit de refroidissement, l'eau et les déchets représentent ensemble environ 3% des émissions totales.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !