Communiqués de presse

Programme américain

La BCVs prend part au programme américain

SION, 17 DECEMBRE 2013 – La Banque Cantonale du Valais (BCVs) a opté pour une participation,  dans la catégorie 2,  au programme américain. Bien que la BCVs soit active uniquement en Valais et qu’elle n’ait jamais eu la clientèle américaine comme marché cible, ni  mené des activités d'acquisition auprès de celle-ci, ce choix a été fait dans un souci de sécurité juridique. Cette décision n’affecte pas la santé financière de la BCVs dont les perspectives de bouclement annuel  se présentent de manière réjouissante et ne remet pas en cause sa politique de dividende.

Le programme proposé par le Département de la justice américain vise à mettre un terme au différend fiscal entre les banques suisses et les Etats-Unis.
Dans ce cadre, la BCVs a décidé de s’annoncer dans la catégorie 2 car, même si elle a toujours appliqué les règlementations en vigueur, elle ne peut garantir que tous ses clients américains aient respecté leurs obligations fiscales.
Dans ce climat d’incertitudes, le Conseil d’administration de la BCVs, en optant pour la catégorie 2, a décidé de privilégier la voie de la sécurité juridique et de suivre les recommandations de la FINMA.

La Banque Cantonale du Valais est active uniquement sur le  territoire valaisan. Son modèle d'affaires privilégie une activité de proximité dans le cadre de son métier principal de banque de détail et des entreprises. Le fait que le Valais soit un canton touristique constitue l’une des raisons principales de la présence de quelques « US Persons » dans son  portefeuille clientèle, dont la plupart peuvent se targuer de liens forts  avec le Valais. Ces clients – constitués en grande partie de Valaisans et Suisses séjournant aux Etats-Unis, d’Américains habitant en Suisse et de binationaux -  représentent une part infime de la clientèle globale de la BCVs.

Les incidences financières occasionnées par la participation de la BCVs au programme américain sont prises en compte dans l’exercice 2013. Ce dernier s’annonce supérieur à l’excellent exercice 2012.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !