Communiqués de presse

Résultats annuels 2017 de la BCVs

La BCVs réalise un bon exercice 2017

SION, LE 7 MARS 2018 – En 2017, année de son 100e anniversaire, la Banque Cantonale du Valais (BCVs) réalise un exercice réjouissant. Le bilan progresse de CHF 933,2 millions pour atteindre CHF 15,566 milliards. Le résultat opérationnel se monte à CHF 112,6 millions, en hausse de 12,2%. Le ratio coûts/revenus de 48,2% souligne l’efficience de la BCVs. Grâce à ces bons résultats, la BCVs solidifie son assise financière avec un ratio CET1 (fonds propres de base durs) qui passe de 16,8% à 17,8%. Ces résultats permettent également au Conseil d’administration de proposer un dividende de CHF 3,15 par action, en augmentation de 5,0%.

PROGRESSION DES ACTIVITÉS STRATÉGIQUES

Sur la plan opérationnel, la stratégie poursuivie par la BCVs vise à accroître qualitativement le volume des avances à la clientèle et des dépôts en gérance.

Au bilan, les avances à la clientèle progressent à CHF 11,646 milliards. Cette évolution est principalement due aux créances hypothécaires qui enregistrent une croissance de CHF 490,4 millions (+5,5%) à CHF 9,442 milliards. Les fonds de la clientèle augmentent de CHF 195,4 millions (+2,1%), pour un total de CHF 9,544 milliards.

Pour le hors-bilan, les valeurs en dépôts-titres ont progressé de 10,5% à CHF 8,906 milliards. La commercialisation des propres parts de fonds de placement de la BCVs se poursuit à un rythme soutenu, en augmentation de 41,9% à CHF 671,4 millions.

HAUSSE DES REVENUS

Principale source de revenus de la Banque, le résultat brut des opérations d’intérêts enregistre une augmentation de CHF 1,2 million (+0,7%) à CHF 162,6 millions, malgré la persistance d’un contexte de taux d’intérêt négatifs. La constitution nette de corrections de valeur pour risques de défaillance, à hauteur de CHF 2,3 millions, traduit une approche prudente en termes de risques, notamment dans les secteurs de l’immobilier et du tourisme.

La BCVs enregistre une croissance de 13,8% à CHF 39,4 millions du résultat des opérations de commissions et des prestations de service. Le résultat des opérations de négoce, composé principalement des produits d’opérations sur devises, affiche une augmentation de 20,8% à CHF 28,7 millions. Les résultats de ces deux rubriques témoignent de la diversification des sources de revenus, en ligne avec le cadre stratégique de la BCVs.

Les autres résultats ordinaires progressent de CHF 3,7 millions à CHF 8,8 millions, essentiellement en raison de plus-values lors de l’aliénation d’immobilisations financières.

CHARGES IMPACTÉES PAR LE RENFORCEMENT DES EFFECTIFS ET LE 100e

Les charges de personnel atteignent CHF 73,1 millions, soit une hausse de 3,7% due en particulier à l’engagement de ressources dans le réseau des succursales et dans certains postes-clés. Ces effectifs supplémentaires découlent de la stratégie de la BCVs pour renforcer sa présence de proximité et accroître encore le niveau de spécialisation, dans un contexte réglementaire de plus en plus exigeant.

Les autres charges d’exploitation s’élèvent à CHF 41,2 millions, en hausse de CHF 4,3 millions. Cette augmentation est due essentiellement aux nombreux événements du 100e anniversaire, qui ont bénéficié directement à l’économie cantonale.

BONS RÉSULTATS ANNUELS

Le résultat opérationnel atteint CHF 112,6 millions, en hausse de CHF 12,3 millions ou 12,2%. L’exercice précédent a été marqué par la comptabilisation de l’allocation extraordinaire de CHF 11 millions à la Caisse de Retraite et de Prévoyance du Personnel de la BCVs.

Le bénéfice net s’élève à CHF 64,0 millions, en hausse de CHF 6,5 millions ou 11,3%. 

Le ratio coûts/revenus avant amortissements se situe à 48,2%, ce qui place la BCVs parmi les banques les plus efficientes de Suisse.

RENFORCEMENT DES FONDS PROPRES ET HAUSSE DU DIVIDENDE

La BCVs poursuit sa stratégie de renforcement des fonds propres. Les bons résultats de l’exercice 2017 lui permettent d’augmenter ses fonds propres de CHF 59,1 millions, à CHF 1,274 milliard, après répartition du bénéfice. Le ratio CET1 (Common Equity Tier 1 ou fonds propres de base durs) progresse ainsi de 16,8% à fin 2016 à 17,8% au 31 décembre 2017, dépassant largement les exigences en la matière.

Le Conseil d'administration proposera à l'Assemblée générale du 16 mai 2018 le paiement d’un dividende de CHF 3,15 par action, soit une augmentation de 5,0% par rapport à la distribution de l’exercice précédent.

PERSPECTIVES 2018

La Banque Cantonale du Valais relève les nombreux défis qui se présentent à elle en investissant dans les compétences, dans l’amélioration continue des systèmes informatiques, de ses outils de gestion et dans la digitalisation de ses prestations. Grâce à sa très bonne assise financière et à sa grande capacité d’adaptation, la BCVs peut poursuivre le développement de son modèle d’affaires et sa mission de soutien à l’économie et aux entreprises valaisannes. 

Pour 2018, elle prévoit des résultats dans la continuité des années précédentes, dans un contexte économique toujours incertain, malgré des signes d’embellie conjoncturelle. La Banque devrait atteindre un bénéfice dans la ligne du résultat 2017.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !