Economie & Finance

BCVs - Indicateur économique 01/2016

La conjoncture valaisanne en janvier 2016

Evolution fortement négative

Selon l’indicateur économique de la Banque Cantonale du Valais, les perspectives pour l’économie valaisanne se sont soudain assombries, avec un recul de 5.1% de son PIB. Ce décrochage est mar-quant par rapport au mois précédent (décembre 2015 : -0.3%) et témoigne d’un durcissement du climat conjoncturel. C’est le pire résultat mensuel enregistré ces dix dernières années.


Exportations en baisse

Sur l’ensemble du dernier trimestre 2015, la demande étrangère pour les biens manufacturés en Valais a diminué de 11.1%. Ce résultat est fortement dépendant des chiffres de la chimie pharmaceutique, en recul de 17% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Le groupe machines, appareils et électronique encaisse aussi une baisse, de 8.8%, alors que la métallurgie reste plutôt stable (-0.5%).


Construction de logements en repli marqué 

Selon les données de la Société suisse des entrepreneurs, l’activité valaisanne dans la construction est en net repli (-10.5%) au dernier trimestre 2015. C’est l’évolution très négative dans le secteur des logements (-37.2%) qui l’explique. La forte baisse dans le domaine du bâtiment n’a pas pu être compensée par la progression enregistrée dans le génie civil (+8.2%).


Recul important des nuitées

En janvier 2016, l’hôtellerie valaisanne a constaté un recul des nuitées de 8.9%. Aussi bien la de-mande domestique (-3.2%) qu’étrangère (-15.7%) ont souffert d’une mauvaise passe conjoncturelle. Sur la saison d’hiver en cours (de novembre 2015 à janvier 2016), on constate là aussi un résultat globalement en baisse (-8.5%) par rapport à la même période de l’année précédente (demande do-mestique -2.2%, étrangère -15.9%).


Progression lente du chômage

Après correction des variations saisonnières, le taux de chômage en Valais s’inscrit en janvier 2016 à 4.5%. Il progresse d’un dixième de point par rapport à décembre 2015 (4.4%).

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !