Economie & Finance

BCVs - Indicateur économique - 06/2014

La conjoncture valaisanne en juin 2014

Légère amélioration

Pour le mois de juin, l’indicateur économique de la BCVs s’établit légèrement à la hausse, l’économie valaisanne croissant de 0.3%. Cela représente une amélioration par rapport au mois précédent (mai 2014 : -0.3%). Pour le deuxième trimestre dans son ensemble, l’indicateur conjoncturel affiche une stagnation (0.0%), ce qui est un affaiblissement clair par rapport à la situation au premier trimestre 2014 (+1.4%).


Recul de la demande extérieure

La demande extérieure pour les biens manufacturés en Valais a accusé une baisse de 3.6% au total durant le mois de juin 2014. Ce recul des exportations est patent pour la totalité du deuxième trimestre 2014 (-6.1%). Les trois grands secteurs exportateurs du Valais sont tous en baisse sensible ; de 6.5% pour la chimie- pharmaceutique, de 4.9% pour la métallurgie, et de 1.6% pour la catégorie „machines, outils et électronique“.

L’industrie du bâtiment à la peine

Pour le deuxième semestre 2014, les données courantes de la Société suisse des entrepreneurs dépeignent une sombre situation. Les projets de constructions et la réserve de travail sont tous deux en recul. Cette baisse observée dans les deux catégories touche aussi bien le génie civil que le bâtiment, ce dernier en souffrant plus nettement.

Demande hôtelière en hausse

Puisqu’en 2014 la Pentecôte tombait en juin et en 2013 en mai, il faut considérer les résultats des mois de mai et juin 2014 comme un tout afin de mesurer correctement les effets du week-end de Pentecôte. L’hôtellerie valaisanne enregistrait, en mai et juin 2014, une augmentation des nuitées de 1.5%. La demande domestique augmentait très distinctement de 5.7%, alors qu’au contraire, la demande étrangère reculait de près de 2.5%.

Situation inchangée pour le marché du travail

Le taux de chômage corrigé des variations saisonnières s’établissait en Valais à 4.1% pour le mois de juin 2014 et restait donc inchangé par rapport au mois précédent. Le taux de chômage pour l’ensemble du deuxième trimestre s’établissait également à 4.1%.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !