Economie & Finance

BCVs Indicateur économique

Le commerce extérieur

La chimie-pharma est le baromètre du commerce extérieur valaisan

EXPORTATIONS La demande étrangère a baissé en 2017, surtout pour les produits  agrochimiques (-26.1%). Cependant, l’embellie conjoncturelle et la lente dépréciation du franc auront une influence positive sur les exportations de produits valaisans en 2018.

Structure des exportations valaisannes

  • Les produits chimiques et pharmaceutiques représentent les principales exportations valaisannes en 2017, avec 45.5% du total. La part du lion provient de l’agrochimie. Le reste de la production concerne la chimie générale et les médi-caments classiques (6.8%). 
  • La structure des exportations valaisannes diffère du reste de la Suisse. En moyenne nationale, la chimie-pharma totalise 34% des ventes helvétiques à l’étranger. Le gros de la valeur est réalisé dans les médicaments alors que les produits de l’agrochimie sont marginaux.
  • Le second groupe de produits exportés par l’économie valaisanne provient de la métallurgie. En 2017, l’aluminium a représenté 39.1% des ventes totales de biens valaisans à l’étranger.

Le commerce extérieur valaisan en 2017 

  • La demande étrangère pour les biens produits en Valais a baissé de 4.2% en Valais. En Suisse, l’évolution 2017 a été au contraire positive (+4.8%).
  • La raison principale en est le repli marqué des ventes de produits agrochimiques (-26.1%). Dans le même temps, les exportations de produits chimiques de base a aussi reculé (-4.9%).
  • Les autres branches ont connu des évolutions positives, comme le reste de la chimie (+7.1%), l’aluminium (+14.7%) et les machines (+13%). Ces progressions ont partiellement compensé le recul de l’agrochimie.

Perspectives 2018 

  • L’embellie conjoncturelle mondiale et la lente dépréciation du franc auront une influence positive sur la demande étrangère pour les biens produits en Valais.
  • Pour la chimie et la métallurgie, qui sont les branches exportatrice dominantes, BAK Economics s’attend à des taux de croissance en 2018 de 3.3% respectivement 2.5%. 

BAK Economics ist Wissensfirma, Wirtschaftsforschungsunternehmen und Kon-junkturforschungsinstitut. Wir machen die Erkenntnisse volkswirtschaftlicher Analysen für Politik, Wirtschaft und Gesellschaft nutzbar.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !