Economie & Finance

Indicateur économique BCVs

Ralentissement attendu pour le secteur de la construction

La reprise enregistrée en 2018 ne devrait pas se prolonger pour l’année en cours. BAK Economics prévoit, en effet, un ralentissement du secteur de la construction en raison de la baisse constatée des permis de construire. Cette situation devrait perdurer en 2020.

Le secteur valaisan de la construction comprend les branches du bâtiment (édification de bâtiment), du génie civil (comme la construction de routes ou de tunnels) ainsi que du second œuvre (par exemple peintres ou installateurs-électriciens). Ces derniers sont actifs aussi bien dans le bâtiment que dans le génie civil.

Situation actuelle

En 2018, l'industrie de la construction a représenté 7% de la valeur ajoutée nominale totale du Valais. Ce chiffre provient à 49% des entreprises du secteur du bâtiment, à 44% des métiers de finition et les travaux préparatoires de chantier et enfin, à 7% du génie civil. 

Après une forte baisse en 2018, les demandes de construire dans le secteur du bâtiment montre une reprise cette année. Du côté des permis, une légère diminution a été constatée.
Dans le secteur du génie civil, la situation et inversée : le nombre de demande de construire a légèrement diminué par rapport à celui de l'année précédente alors que les demandes de permis ont, en revanche, connu une forte croissance. Il est à relever pour les chiffres absolus de ce secteur sont beaucoup plus faibles que pour le bâtiment.
 

Perspectives

Après une reprise en 2018, BAK Economics s'attend à ce que le secteur de la construction ralentisse en 2019, notamment en raison d'une baisse des per-mis de construire. Dans l'ensemble, il est attendu que la valeur ajoutée réelle dans le secteur de la construction diminue de 1,5 % dans le canton du Valais en 2019. 

BAK Economics s'attend à une croissance négative pour l'année à venir. Selon leurs estimations, les indicateurs positifs pour le second semestre 2019 ne se refléteront pas dans la valeur ajoutée avant deux ou trois ans encore. BAK s'attend à ce que la production économique réelle de l'industrie de la construc-tion en Valais diminue à nouveau en 2020. 

Les indicateurs influencent également les perspectives de la situation de l'em-ploi. Par exemple, une légère diminution du nombre de personnes employées dans le secteur de la construction en Valais est attendue en 2019 et 2020.
 

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !