La BCVs Gouvernance d'entreprise

Instruments d'information

Instruments d’information et de contrôle à l’égard de la Direction générale

Le Conseil d’administration exerce sa surveillance et son contrôle sur la Direction générale en s’appuyant notamment sur le Comité d’audit, sur l’organe de révision externe et sur l’Audit interne qui est chargé d’effectuer des contrôles réguliers portant sur toute l’activité de la Banque. Le suivi et le contrôle des opérations de la Direction générale se font par le biais d’informations régulières. La Direction générale informe le Conseil d’administration des affaires courantes importantes ou d’intérêt général. Toutes les opérations traitées par la Direction générale sont transmises au Conseil d’administration sous forme de procès-verbal des séances de Direction générale.

Flux et fréquence d’information au Conseil d’administration

De manière à ce que le Conseil d’administration puisse exercer les tâches de surveillance qui lui reviennent, la Direction générale lui présente et lui commente de manière appropriée les informations pertinentes et requises (tableau ci-joint).
Plus précisément, la Direction générale informe adéquatement le Conseil d’administration de la situation générale dans les domaines d’activité de la Banque, de l’évolution des résultats et des litiges ainsi que des créances compromises ou douteuses et les décisions d’amortissements.
Les objets et la fréquence des informations soumises pour information et/ou pour décision au Conseil d’administration sont planifiés dans le détail, selon un rythme spécifique pour chaque type d’information et de décision.
S’agissant des activités de crédit (corebusiness) de la Banque, la Direction générale remet en plus, semestriellement, au Conseil d’administration la liste des dépassements de comptes importants, les « Watching lists » avec engagements globaux importants ainsi que, trimestriellement, le relevé de tous les gros risques constatés (position risque atteignant ou dépassant les 10 % des fonds propres disponibles) selon le formulaire établi par la FINMA.
Dans le cadre de la gestion de l’image de la Banque Cantonale du Valais le Conseil d’administration prend connaissance régulièrement de la politique de communication d’entreprise de la BCVs, des actions menées et des résultats obtenus. Une analyse tant qualitative que quantitative est portée trimestriellement à sa connaissance. Cette approche s’inscrit également dans le processus global de la gestion des risques de réputation.

Audit interne

L’Audit interne, indépendant de la Direction générale, est subordonné directement au Conseil d’administration. Disposant d’un droit d’examen illimité à l’intérieur de la Banque, il est chargé d’effectuer des contrôles réguliers portant sur toute l’activité bancaire. Le responsable ainsi que les collaborateurs de l’Audit interne sont nommés par le Conseil d’administration. Annuellement, ce dernier approuve sur préavis du Comité d’audit, le programme d’audit annuel établi par le responsable de l’Audit interne. Il reçoit les rapports de l’Audit interne accompagnés des prises de position de la Direction générale et les discute dans le cadre de ses séances. L’Audit interne, qui remplit les critères de qualité professionnelle de l’ASAI (Association suisse d’audit interne), collabore avec la révision externe dans le sens des dispositions de la loi bancaire.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !