Banque cantonale du Valais

Derrière la montagne se cache le succès › Etude régionale 2017 › Informations économiques › La BCVs

Etude régionale 2017 Derrière la montagne se cache le succès
La BCVsInformations économiques

Etude régionale 2017

Etude économique CCI VS / BCVs

« Derrière la montagne se cache le succès » : le dynamisme de la croissance économique valaisanne

SION, LE 5 OCTOBRE 2017 – A l’occasion de leur 100ème anniversaire en 2017, la Chambre valaisanne de commerce et d’industrie et la Banque Cantonale du Valais ont commandé à l‘institut indépendant BAK Economics AG une analyse régionale comparant les agglomérations valaisannes entre elles, mais aussi le Valais avec des régions alpines similaires en Suisse et en Europe. Les résultats de cette étude « Valais 2017 - Derrière la montagne se cache le succès » seront présentés aujourd’hui 5 octobre à 14h00, sur le stand de la BCVs à la Foire du Valais.

L’économie valaisanne s’est développée de manière très dynamique pendant la décennie écoulée. Le Valais soutient la comparaison, avec un PIB qui croit plus vite que la moyenne de l’Europe de l’Ouest, même si son niveau demeure inférieur à la moyenne nationale.

CROISSANCE ÉCONOMIQUE PORTÉE PAR LA DÉMOGRAPHIE
L’expansion économique valaisanne a surtout été portée par la croissance démographique. Pendant ces dix dernières années, le canton a accueilli 40’000 nouveaux résidents, soit une augmentation de 15% de la population. Cette évolution place le canton bien au-dessus de la moyenne suisse. Si on prend en compte l’augmentation de la population (PIB par habitant), le Valais enregistre une croissance semblable à la moyenne de l’Europe de l’Ouest. Ce résultat est relativement bon en comparaison avec les autres régions de montagne au profil similaire.

CINQ AGGLOMÉRATIONS GÉNÈRENT DEUX TIERS DE LA CROISSANCE
Les agglomérations valaisannes, Sion, Brig-Visp, Monthey, Sierre et Martigny, soit les régions les plus urbanisées, ont un impact prépondérant sur l’évolution économique du canton, même si leur évolution est contrastée. Elles ont généré un PIB de 11 milliards de francs, soit 62% de l’économie cantonale.

Newsletter - Soyez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !