PIB Romand Un indicateur économique essentiel
La BCVs Informations économiques

PIB Romand

PIB romand: redémarrage de la croissance

L’économie romande semble se remettre du choc de l’abandon, en janvier 2015, du cours plancher de l’euro par rapport au franc par la BNS. Après s’être inscrite à 0,9% l’an dernier, la croissance de l’économie romande devrait remonter à 2,3% cette année. L’an prochain, elle devrait se maintenir à un rythme relativement élevé, 1,9%, selon les prévisions de croissance du PIB romand publiées par les six banques cantonales romandes, en collaboration avec l’Institut CREA et le Forum des 100.

Selon cette étude, présentée lors du 13e Forum des 100 le 24 mai à Lausanne, la Suisse romande bénéficie de la remontée du cours de l’euro par rapport au franc et de l’embellie conjoncturelle sur le plan mondial. L’an dernier a marqué un tournant. Si le franc s’était déjà un peu déprécié depuis janvier 2015, le mouvement s’est accéléré à partir de l’été. Ainsi, depuis début 2017, le franc a perdu environ 10% de sa valeur par rapport à l’euro. Sur le plan international, la croissance mondiale s’est approchée de la barre des 4% en 2017, un niveau qu’elle n’avait plus connu depuis l’énergique rebond qui avait suivi la récession de 2009. Fait réjouissant: cette croissance est bien répartie, elle est portée aussi bien par les économies émergentes que par les pays industrialisés. De plus, l’économie mondiale devrait maintenir son allure cette année et l’an prochain.

En 2018 et 2019, la reprise devrait reposer sur une large assise et des impulsions sont attendues aussi bien en provenance du secteur secondaire que du secteur tertiaire. Les activités manufacturières devraient poursuivre sur leur lancée, grâce à un environnement conjoncturel favorable. Dans la construction, toutefois, la dynamique reste modérée par rapport aux années précédentes. En ce qui concerne les activités de services, le commerce, les services aux entreprises et les activités immobilières, les services publics et parapublics, les services financiers, ainsi que les transports et communications et l’hôtellerie-restauration devraient alimenter la croissance.

Un indicateur économique essentiel

Le PIB est la mesure de la performance économique d’un pays ou d’un territoire la plus utilisée. Cet indicateur essentiel permet d’analyser l’évolution dans le temps et d’effectuer des comparaisons entre régions. Il fait aussi l’objet de prévisions permettant aux responsables de l'économie privée et aux décideurs politiques de mieux préparer leurs décisions et piloter leurs projets.

La Confédération diffuse des données sur le PIB suisse, ainsi que des estimations des PIB cantonaux couvrant les années 2008 à 2015. Et ce, alors que les banques cantonales romandes publient depuis 2008, en collaboration avec le Forum des 100, un PIB romand, comportant des données historiques et des prévisions pour l’année en cours et la suivante. Les calculs sont effectués par l’Institut CREA d’économie appliquée de la Faculté des HEC de l’Université de Lausanne, selon une méthode transparente.

La Banque Cantonale du Valais (BCVs) diffuse de plus mensuellement, depuis février 1999 déjà et en partenariat avec la Chambre Valaisanne de Commerce et d’Industrie (CVCI), son « Indicateur économique BCVs» (PIB valaisan), réalisé par l’institut BAKBASEL.

Newsletter - Restez toujours informés !

Inscrivez-vous à notre newsletter dès maintenant !